Иконы

15-03-03/ 6 15-03-09/18 30-01-10/12 Christus_Ravenna_Mosaic Istanbul.Hagia_Sophia075 100_8042 dssdfsdf eee qeqwe iiii

Ссылки

Богослов.ру

Архивы

Le français

Les pouvoirs byzantins des souverains occidentaux

Перевод осуществлен Е. Величко и Г. Жего

Les pouvoirs byzantins des souverains occidentaux 

Traditionnellement la pratique des relations entre les institutions de la

direction ecclésiastique et l’empereur, qui a été créée à Byzance, est

appelée «césaropapisme». Cette pratique est considérée comme

l’antipode du «papisme» occidental. Mais c’est une simplification

inadmissible des faits historiques.

La faute doit être attribuée à la fois aux descriptions de la pratique

orientale et aux formes occidentales. Même à cette époque ancienne, la

vie était si dynamique et dépourvue de préjugés que les contemporains de

ces événements lointains auraient perçu les évaluations formées plus tard

avec perplexité et manque de compréhension.

On peut citer l’extrait d’une lettre de l’empereur germanique Frédéric II

de Hohenstaufen (1220-1250) au roi Anglais Henri III (1216-1272) :

«Sachez que le Seigneur, assis sur Son trône et jugeant avec équité, est

avec nous, et il est important que le monde soit géré non uniquement par

le clergé, mais par l’autorité impériale et le clergé».

Les pouvoirs byzantins des souverains occidentaux.PDF

Alexei Velichko

А.М.-Величко-фото

Alexei Velichko, conseiller d’Etat de la Justice de la Fédération de Russie de la 2ème classe, docteur en sciences juridiques.

 

Né le 22 avril 1963, à Taganrog (la région de Rostov),
Alexei Velichko a fait son service militaire de 1981 à 1983, puis travailla dans les structures               des affaires intérieures de 1984 à 1988.

En 1990 il est diplômé de la faculté de droit de l’Université d’Etat de Léningrad.
En 1995 il a soutenu une thèse ayant pour sujet                                                                                           «La doctrine de B.N. Tchitcherine sur le droit et l’état».

A partir de 1999, il travailla comme professeur de l’Université du Ministère de l’Intérieur de Saint-Pétersbourg.
En 2000 il a soutenu une thèse de doctorat  «Les idéaux de la Russie et de l’Occident: corrélation de cultures juridiques».

De décembre 1993 à février 2006, Alexei Velichko occupait diverses positions dans les organismes de la justice, y compris le poste de conseiller                                                                 du juge de la Cour Constitutionnelle de la Fédération de Russie.
De février 2006 à juin 2008, il travailla comme assistant du représentant plénipotentiaire du Président de la Fédération de Russie dans le district fédéral de la Volga.
Par le décret du Président de la Fédération de Russie n° 994 du 23 juin 2008,  il est nommé au poste de vice-Ministre de la Justice de la Fédération de Russie.
Par le décret du Président de la Fédération de Russie n° 96 du 22 janvier 2010,  il est nommé au poste d’adjoint du Directeur du Service Fédéral d’Application des Peines (FSIN de la Russie).

Il a été décoré de la médaille «À la mémoire du 300ème anniversaire de Saint-Pétersbourg».

En 2009 il a reçu le titre honorifique de «Avocat honoré de la Fédération de Russie».
Le champ de recherche d’Alexei Velichko rassemble les problèmes de corrélation entre les cultures  juridiques de la Russie et de l’Occident, de l’intégration et de l’opposition qui                        se manifestent clairement dans la résolution de la question de la définition de l’idéal                          étatico-juridique. Alexei Velichko a publié plus de 40 articles scientifiques, dont 8 monographies et 2 tutoriels.

Ses œuvres les plus importantes sont: «Les idéaux de la Russie et de l’Occident. Parallèle des cultures juridiques» (1999); «Les origines essentielles des collectivités locales russes et les méthodes de leur examination scientifique» (1999); «Les formes historiques de la structure de l’état russe» (1999); «Le Christianisme et l’idéal social (la philosophie, le droit et la sociologie      de la culture industrielle)» (2000); «Philosophie de la structure de l’état russe» (2001).

Alexei Velichko a argumenté une nouvelle perspective de direction politique : la théorie     politico-judiciaire de la prévision qui est apparue à la jonction de la théorie générale de l’état et de droit, des sciences politiques, de la sociologie et de la philosophie de droit.

Grâce à Alexei Velichko pour la première fois dans la pratique nationale de la  recherche dans    le domaine des sciences juridiques, la structure de l’idéal étatico-juridique a été défini et considéré comme une catégorie sociojuridique complexe, et les facteurs objectifs et subjectifs qui influent la formation d’un modèle de l’idéologie                                                                         étatique optimal pour la Russie moderne ont été étudiés et analysés.
Alexei Velichko est aussi l’auteur de nombreux travaux sur la byzanthologie et le droit canonique.